Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cacao

Publié le par flo-et-calou

 

Aujourd’hui, direction Cacao. Le village tire son nom d’une ancienne plantation de .. cacao bien sur.

C’est un village peuplé de Hmongs. Ce peuple, arrivé du Laos en 1977, a été chassé de son pays pour avoir servi dans les rangs de l’armée française à l’époque de la bataille de Dien Bien Phu en 1954 et ensuite sous les ordres de l’armée américaine durant la guerre du Vietnam. Ils étaient considérés comme traitres par le régime communiste.

Cacao
Cacao
Cacao
Cacao

C'est une population d'agriculteurs. Quand ils sont arrivés, le Conseil général leur a proposé des terres autour de ce village et à force de travail acharné, ils produisent actuellement une grande partie des fruits et légumes consommés sur le littoral.

Tous les dimanches, a lieu un marché animé ou se vend artisanat inspiré du Laos, nourriture asiatique, végétaux.

Cacao
Cacao
Cacao
Cacao

Nous avons mangé dans le marché, ça ressemble au marchés d'Asie sauf qu'ici les toiles cirées sont en madras !

Côté dessert, il n'y en a qu'un mais Geneviève ayant déjà testé ne nous l'a pas conseillé :

- graines de basilic

bolée de chateigne (je vous l'écris comme sur l'étiquette) d'eau

- perle de tapioca

Cacao
Cacao
Cacao
Cacao

Nos aventures de la journée ne sont pas finies mais pour nous nous il est 23 h alors si vous voulez avoir de quoi lire, je m'arrête là pour ce soir.

Publié dans Guyane

Partager cet article
Repost0

Guyane

Publié le par flo-et-calou

C'est accompagnée de Cassandre, le fille de Geneviève que je m'apprête à rejoindre des contrées plus propices à mes douleurs en cette saison bien maussade.

Après le réveil à 4 h, le train au départ de La Rochelle dans le froid, une arrivée à Paris dans le gris, le crachin et le froid encore plus intense nous avons rejoins Orly.

Comme il faut bien que ce récit ne soit pas trop monotone, au moment de passer à l'embarquement, j'avais perdu mon passeport. Demi tour et après quelques investigations, Cassandre a eu l'idée que je l'aurai peut-être laissé sur le comptoir à l'enregistrement. Bingo !! Ouf !! on est bon.

Vol sans souci. Air Caraïbes ne rivalisera jamais avec les compagnies arabes ou asiatiques mais j'avais déjà testé.

Arrivées à la tombée du jour et cette chaude moiteur tropicale qui font s'envoler en un instant les douleurs revenues avec l'automne.

Soirée  à papoter avec Geneviève. Bien que nous ayons eu deux fois l'occasion de se revoir en métropole depuis son départ de Charente-Maritime il y a un peu plus de 2 ans, nous avions bien sur mille choses à nous raconter.

Ce matin, après une bonne nuit réparatrice, le soleil est là, il fait 30°. Nous sommes allées au marché et j'ai retrouvé les étals cabossés, les odeurs d'épices, les fruits et les légumes qui ne nous sont pas familiers et que j'aime découvrir dans nos voyages. Il n'y avait pas de viande qui pendouillait, nous sommes quand même en France même si les normes sanitaires ne sont pas repectées autant qu'en métropole. 

Guyane
Guyane
Guyane
Le gombo est un petit légume appelé (cf Wikipédia) "lalo" à la Réunion et à Maurice et devinez ..... "Calou" en Guyane. Je gouterai ce soir.

Le gombo est un petit légume appelé (cf Wikipédia) "lalo" à la Réunion et à Maurice et devinez ..... "Calou" en Guyane. Je gouterai ce soir.

Vous écouterez l'ambiance, pour les odeurs la technologie n'est pas encore au point.

Ce midi, poulet boucané et salade de mangue, délicieux.

Guyane

Publié dans Guyane

Partager cet article
Repost0

C'est fini

Publié le par flo-et-calou

 

Et voilà, il faut encore écrire comme à chaque fois le même mot : c'est fini

La première semaine de ces vacances nous a un peu déconcertée par une météo capricieuse avec ses averses journalières. Nous ne savions pas trop ce qu'il nous fallait prévoir. Nous n'avons pas pu aller en montagne comme nous l'aurions voulu.

Et puis nous avons pris notre rythme mais ça n'a pas été aussi facile que d'habitude. Le tourisme est ici formaté par le modèle américain omniprésent. Tout ce qui est touristique est affiché en $ US. Dans le moindre petit bled, il y a des supermarkets et leur cuisine locale est souvent servie sur des comptoirs dans des barquettes en polystyrène.

Il a fallut dire et répété que nous étions en Jamaïque et nous nous payions en $ Jamaïcains.

Il est sur qu'ici la plupart des produits sont importés et les prix sont élevés. Mais quand on aborde le petit commerçant avec sa charrette dans un coin de rue, on trouve également des  la production locale à des prix raisonnables.

Il y a tant de touristes américains que les resorts pullulent le long des côtes et privatisent une grande partie du littoral.

Mais nous avons résisté quitte à se faire des petits pique niques dans les chambres d'hôtels. Nous n'avons pas une seule fois acheté de polystyrène !!

La nourriture tourne toujours autour du poulet dont la spécialité est le "jerk". Le poulet est mariné dans des épices et grillé au barbecue. Ca serait surement bon avec du bon poulet mais même ceux qui étaient acceptables étaient pour nous de moindre qualité. Tous les plats sont servis avec du "rice and beans", du riz avec des haricots rouges mais si Calou ne le trouvait pas mauvais, je lui trouvais un gout de plastique.

Notre langouste dans une petite cabane sur la plage reste un bon souvenir pour nos papilles.

Il y a par contre du très bon rhum ambré et leur sucre de canne, qu'il appelle "l'or de la Jamaïque" est très parfumé.

La population, nous la diviserons en 2 catégories. Dans les hôtels et sites touristiques, ils affichent souvent un sourire un peu commercial. Voir une nonchalance incroyable. Dans un resto, nous avons eu affaire à une serveuse (alors que nous n'étions que 2 couples dans la salle) qui trainait ses tongs avec une mine désagréable et pendant qu'elle attendait, elle se vautrait sur la table derrière nous et dormait. 

Dans la rue, ils sont adorables et très prévenants. A l'image du monsieur qui nous a aidé à trouver un taxi à Kingston, il y a aussi le jeune en moto qui a arrêté la circulation sur une avenue à 2 X 3 voies pour que Calou traverse après moi alors qu'il attendait pensant qu'il n'aurait pas le temps.

Quand on demande notre chemin, s'ils ne savent pas, ils prennent l'adresse et vont se renseigner ou téléphonent eux mêmes plutôt que de nous laisser sans solution.

 

 

 

Pêle mêle quelques curiosités. L'électricité est ici aussi .... à revoir !!

Les fils sont souvent envahis de touffes d'herbes qui forment des boules où on a l'impression que la végétation continue à pousser.

C'est fini
C'est fini C'est fini

 

Les filles dont l'embonpoint s'est aussi beaucoup américanisé portent souvent des tenues très moulantes et très voyantes, rien ne les arrête, même pas les bigoudis en pleine rue !

C'est fini

 

Comme les marchands de pneus, il y a des marchands de peinture partout. Ils adorent peindre et repeindre n'importe quoi dans des couleurs vives et les couches se superposent allègrement !

Ils peignent souvent sans ruban de masquage ni bâche de protection et les éclaboussures et coulures sont très grossières.

Tout comme le carrelage. Quand il en manque, ils font un mix avec des restes ce qui donne quelquefois de curieuses choses !

C'est fini

 

Nous avons adoré regarder ces rastas avancer leur petit bonhomme de chemin, le pétard fumant au bec ou celui prêt à fumer coincé sur l'oreille. Il dégage de leur regard une douceur et une foi qui nous a rappelé bien sur Mathias.

Et bien évidemment, nous avons  aimer en apprendre plus sur le dieu de ce pays.

C'est fini
C'est fini

 

Ah une dernière chose. J'ai attendu la fin pour vous le dire au cas où ???

Mais dans ce pays, il n'y a pas de tchak tchak....... WHAOUH !!!!!!!!

Publié dans Jamaïque

Partager cet article
Repost0

Soleil, soleil, soleil

Publié le par flo-et-calou

Soleil, soleil, soleil
Soleil, soleil, soleil

 

Avant dernière journée à Négril. Nous profitons de la plage et de cette eau transparente et des jardins de la résidence. Les nouvelles de la météo en France ne sont pas très réjouissantes.

Soleil, soleil, soleilSoleil, soleil, soleil
Soleil, soleil, soleilSoleil, soleil, soleil

 

Nous allons à la plage le matin et après 16 h. En début d'après midi, le soleil est trop chaud.

Nous avions prévu d'aller en ville faire quelques emplettes et faire laver la voiture qui en avait grand besoin après tous les trous boueux rencontrés sur les routes.

A notre arrivée ici, Calou avait trouvé une roue un peu dégonflée... elle est par terre, crevée !!

Malgré nos recherches, pas de cric dans la voiture. Nous avons trouvé un voisin qui est venu avec le sien et nous a aidé à changer la roue. 

Restait à trouver un garage pour réparer la roue crevée. C'est une cabane sur le trottoir qui s'en occupe. Et ça n'arrête pas. Nous avions remarqué dès le début qu'il y avait beaucoup de magasins ou d'échoppes du genre de celle ci un peu partout mais avec l'état des routes, c'est un job très rentable. 14 € la réparation, pour une fois le prix est raisonnable.

Soleil, soleil, soleil

 

Et nous rentrons après ce beau coucher de soleil.

Soleil, soleil, soleil

Publié dans Jamaïque

Partager cet article
Repost0

A la plage à Négril

Publié le par flo-et-calou

 

Nous avons profité de la plage dans notre petit coin tranquille. Nous traversons le jardin et 2 mn plus tard, on y est. 

Comme un peut partout, on se demande où sont les touristes. C'est la haute saison mais il nous est arrivés d'être seuls ou quasiment dans la plupart des hôtels. On ne connait pas la raison de cet état de fait. Il y a beaucoup de resorts chics où les touristes restent, vont à la plage privée de l'établissement et ne sortent qu'en car pour aller faire une attraction et retour. Est ce que les petits hôtels ont voulu essayer d'attirer une certaine clientèle un peu différente. On ne sait pas trop mais les prix sont élevés ( entre 50 et 90 euros pour ceux que nous avons trouvé) et je pense que c'est trop cher pour les simples voyageurs ou pas assez luxueux pour les autres.

Dans la résidence où nous sommes, il y a des jamaïcains dont il nous semble que c'est leur résidence et beaucoup d'appartements fermés qui doivent être des locations comme le notre.

 

Sur la plage, il y a plus de transats que de touristes  quelle que soit l'heure de la journée, pas la peine de se précipiter pour avoir une place ! et pas de bousculade dans l'eau non plus.

L'eau est ici incroyablement transparente. Même avec de l'eau jusqu'au cou, on voit nos pieds comme si nous étions au dehors.

A la plage à Négril
A la plage à NégrilA la plage à Négril

 

Le coin est vraiment calme, c'est très agréable de se balader dans les jardins ou le long de la côte.... jusqu'au coucher du soleil.

A la plage à Négril
A la plage à Négril

Publié dans Jamaïque

Partager cet article
Repost0

En route vers Négril

Publié le par flo-et-calou

En route vers Négril

 

Nous avons repris notre route vers l'ouest ce matin sous un beau soleil.

En chemin, nous avons découvert ce bord de mer avec ce bleu incroyablement ... bleu. La photo ne l'accentue pas, c'était vraiment la couleur.

Le pêcheur se préparait à partir. C'était magnifique.

En route vers Négril
En route vers NégrilEn route vers Négril

 

Nous sommes tombés sur cet arbre bien curieux. Je ne sais pas ce que c'est mais il avait un tronc très joli.

En route vers Négril
En route vers Négril

 

Nous avons rejoint Négril où nous finirons notre séjour. C'est le bout touristique de l'île. Nous sommes installés dans un studio, c'est  moins grand que où nous étions juste avant mais il y a tout ce qu'il faut. C'est une sorte de résidence avec des appartements. Il y a de jolis jardins, une piscine et la mer devant. Idéal pour bien se reposer avant notre retour.

En route vers Négril

Publié dans Jamaïque

Partager cet article
Repost0

Dernier jour à Treasure beach

Publié le par flo-et-calou

Dernier jour à Treasure beach

 

Nous avons profité de la plage pour  cette dernière journée à Treasure beach. Nous avons bien aimé ce petit coin du sud où tout est encore plus tranquille qu'ailleurs.

Après le nord, l'est et le sud, nous continuerons notre route vers l'ouest, dernière étape de notre voyage.

Les photos qui suivent sont des épines du christ. Elles sont devant notre terrasse. Cette plante porte ce nom car elle a des branchages pleins d'épines qui parfois s'entremêlent faisant penser à la couronne d'épines du christ. Elle pousse très bien où il fait chaud bien sur.

J'ai mis beaucoup de photos qui plairont assurément à une personne, elle se reconnaîtra !!

 

Dernier jour à Treasure beachDernier jour à Treasure beach
Dernier jour à Treasure beachDernier jour à Treasure beach
Dernier jour à Treasure beachDernier jour à Treasure beach

 

Et ces magnifiques bougainvilliers doubles que je ne me lasse pas de contempler.

Dernier jour à Treasure beach

 

Après ces jolies fleurs, voici ce qui est un fruit : l'ackee.

C'est très joli.... mais c'est tout. Ce végétal est arrivé d'Afrique occidentale avec les esclaves. Il est de la famille du litchi. Il est aussi surnommé "riz de veau" dont il a l'aspect.

C'est le plat national. Il est épluché et les sortes de "riz de veau" sont cuits,  avec de la morue pour le petit déjeuner et servi seuls avec tout le reste pour celui qui veut.

Calou en a mangé 2 fois le matin. Ca n'a pas un gout particulier. Moi, j'ai gouté 2 mm mais rien que l'aspect "riz de veau", ça me soulève le coeur.

Comme il pousse partout, certaines personnes les ramassent et les vendent sur le bord de la route, entiers ou épluchés.

Si on le mange cru, on peut en mourir.

 

Dernier jour à Treasure beach
Dernier jour à Treasure beach

Publié dans Jamaïque

Partager cet article
Repost0

La plage et ... des maisons

Publié le par flo-et-calou

 

Nous continuons notre petit train train à Treasure beach. Nous avons été un peu plus loin sur une plus grande plage mais il n'y avait quasiment personne. Il fait 30 ° mais il y a une petite brise qui fait que c'est très agréable.

Nous avons 2 surveillants de baignades, 2 cormorans qui sont restés plus de 2 heures perchés sur leur bouée.

La plage et ... des maisons
La plage et ... des maisons
La plage et ... des maisons
La plage et ... des maisons

 

Les maisons sont un spectacle pour beaucoup d'entre elles. Elles sont souvent très colorées, de toutes les couleurs.

Il y a beaucoup de grosses, voir très grosses maisons et elles sont très bien finies avec des clôtures extérieures assorties.

Mais quasiment toutes, petites ou grandes ont des porches protégés par des grilles.

Certaines, en construction, ont été abandonnées depuis longtemps, la nature y a repris ses droits.

La plage et ... des maisonsLa plage et ... des maisonsLa plage et ... des maisons
La plage et ... des maisons
La plage et ... des maisons
La plage et ... des maisonsLa plage et ... des maisons

Publié dans Jamaïque

Partager cet article
Repost0

Treasure beach

Publié le par flo-et-calou

 

Nous sommes installés depuis hier à Treasure beach dans l'extrême sud de l'île. C'est un petit coin tranquille où, sur 3 ou 4 kilomètres s'égrènent une succession de petites guesthouses, de petits hôtels, petites cabanes resto ou bar le long de la côte.

Nous avons décidé de finalement rester 4 nuits au lieu de 3, notre appart est très bien, la petite plage n'est pas plus loin que la boite aux lettres chez nous.

Je vous avais préparer une petite vidéo mais comme nous sommes vraiment dans un petit coin tranquille, l'internet est lui aussi très tranquille ! On verra demain

 

Le lendemain : Nous sommes venus au resto en face et là, le wifi déménage !!

 

Publié dans Jamaïque

Partager cet article
Repost0

En ballade sur la Black River

Publié le par flo-et-calou

En ballade sur la Black River

 

Nous sommes partis en bateau sur la Black River ce matin. Nous avons pris le départ de 9 h et nous étions seuls sur le bateau.

Ce fleuve prend sa source sur la côte nord et traverse toute la Jamaïque. Il doit son nom a son eau de couleur noire. Elle est pourtant aussi transparente que l'eau du robinet mais le fond est tapissé de limon noir, d'où son aspect.

Ses rives sont bordées par la mangrove, magnifique et les champs de canne à sucre. Une centaine d'espèces d'oiseaux, des papillons et une colonie de 500 crocodiles y vivent.

En ballade sur la Black River
En ballade sur la Black River
En ballade sur la Black River
En ballade sur la Black RiverEn ballade sur la Black River
En ballade sur la Black River

 

A un certain endroit où le fleuve est peu large, la végétation se resserre et la quiétude règne. Nous avons eu le sentiment de se promener dans notre marais poitevin, avec une végétation un peu différente.

En ballade sur la Black RiverEn ballade sur la Black River
En ballade sur la Black RiverEn ballade sur la Black River

 

Nous n'avons pu malheureusement voir qu'un seul crocodile. Ils vivent sur les rives et descendent dans l'eau quand il fait très chaud.

En ballade sur la Black River
En ballade sur la Black River
En ballade sur la Black RiverEn ballade sur la Black River
En ballade sur la Black RiverEn ballade sur la Black River

 

Les pêcheurs se préparent et partent pêcher sur la rivière.

En ballade sur la Black RiverEn ballade sur la Black River
En ballade sur la Black River

 

Nous avons été voir la nursery. Il arrive que des crocodiles se retrouvent sur les routes. Ils sont alors récupérés et restent en nursery pendant 4 ans avant d'être relâchés dans le milieu naturel. Le crocodile a une très mémoire et si on le relâchait plus tôt, il retournerait là où il a été trouvé, sur la route.

Il peut vivre jusqu'à 100 ans et mesurer 8,50 mètres.

En ballade sur la Black RiverEn ballade sur la Black River
En ballade sur la Black River

 

Nous sommes arrivés à Treasure beach à midi. Nous sommes très bien installés.

Petit tour chez nous .....

Publié dans Jamaïque

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>