Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

tanzanie

Parc national du Tarangire

Publié le par flo-et-calou

 

 

 

Jeudi : Départ à 7 h pour la grande aventure. Nous formons une bonne équipe. Mtabasi, notre guide, Yassin, notre chauffeur, Hussein, notre cuisinier et nous 4, Zin, Kévin, Calou et moi.

Deux heures de 4 X 4 plus tard, nous atteignons le parc national du Tanrangire. Il y a quelques formalités à accomplir pour l'entrée. Il semble y avoir beaucoup de contraintes administratives pour l'organisation. Les entrées dans le parc sont chères et en même temps, la différence avec le Kenya est que l'accession aux parcs étant plus compliquée, il y a moins de touristes et la qualité des safaris est en rapport.

Nous avançons dans le parc sur une piste et d'un coup, sur notre gauche, un groupe de lions faisant la sieste. Nous nous mettons debout dans le 4 X 4 dont le toit a été surélevé. Nous sommes comme des gamins à regarder ces lions avec la magie de les voir dans leur habitat naturel. Nous apprenons que ce que nous croyons être des lionnes sont en effet lions et lionnes. Le mâle n'acquiert sa « couronne » de lion qu'à un certain âge.

Le chemin continue puis ce sont les éléphants, les girafes, les impalas, les oiseaux de toutes les couleurs. Nous ne savons plus où regarder tellement nous nous sommes ébahis de voir tous ces animaux. Inutile de vous dire que l'appareil photo crépite dans tous les sens.

Côté végétation, il y a d'innombrables baobabs et acacias.

A midi, nous nous arrêtons déjeuner au sommet d'une falaise. Le panorama est époustouflant sur la rivière Tanrangire. Des petits singes guettent pour nous chiper quelques restes mais il ne faut pas leur donner à manger. Même s'ils tournent autour de nous, ce sont des animaux sauvages et ils ne doivent pas dépendre des humains. Un babouin surgit de derrière la barrière et saute sur une touriste. Un autre le chasse.

Nous nous tournons vers la rivière en contrebas et un groupe d'éléphants traverse, à la queue leu leu... c'est magique.

Notre après midi continue à travers le parc, nous sommes toujours en admiration devant ce qui se déroule devant nos yeux.

En fin d'après midi, nous voyons un troupeau de buffles, masses noires sur le vert de la végétation.

Et de 3 pour le Big Five, ce sont les 5 animaux les plus majestueux qu'il peut nous être donné de voir dans la savane : Lion, Eléphant, Buffle, Rhinocéros et Panthère.

Le plus difficile étant la panthère qui vit la nuit et se confond, le jour, avec la branche de l'arbre sur lequel elle dort.

Nous campons ce soir dans un campsite. Il y a bien sur pas mal de touristes mais la vue est fabuleuse sur le cratère. Dans la nuit, des buffles traverseront le camp.

Parc national du Tarangire
Parc national du TarangireParc national du Tarangire
Parc national du TarangireParc national du Tarangire
Parc national du TarangireParc national du Tarangire

Publié dans Tanzanie

Partager cet article
Repost0

Arusha

Publié le par flo-et-calou

Nous sommes arrivée hier à Arusha. 650 km en 13 h. Notre chauffeur n'aura pas de PV pour excès de vitesse !

Le départ a été un peu hasardeux. Nous avions demandé à un taxi la veille s'il pouvait nous emmener mais il n'est jamais arrivé. Heureusement, il y en a toujours un autre dans le coin.

La route était pourtant bonne mais il y avait des casses vitesse tous les 500 m et pour beaucoup d'entre eux, nous décollions du siège. Un moment, un camion accidenté nous a obligé à passé par le bas côté qui penchait dangereusement, mais il est passé.

Nous avons rejoins l'hôtel où nous avons passé une bonne nuit.

Découverte d'Arusha tranquillement avant de commencer le safari demain. Nous serons en compagnie d'un autre couple, Kevin et Zin Eb, des trentenaires. Nous nous sommes contacté par téléphone et mail en France, ils sont de Lille. Ils prennent le bus aujourd'hui et vu notre expérience, nous ne les attendons pas avant ce soir.

Je reviens sur la soirée d'avant hier qui était bien agréable et nous a rappelé de bons souvenirs d'Inde. A Dar, nous étions dans le quartier musulman et donc dans les restos ??? pas de bière. Nous avions repéré un resto de rue. La viande grillait sur les BBK et l'odeur était délicieuse. Nous avons donc demandé si nous pouvions aller acheter une bière ailleurs et revenir manger. Pas de problème. Restait juste à trouver la bière. Après 2 ou 3 échoppes sans succès, nous avons demandé à un gars dans la rue qui nous a dit de le suivre. Nous avons atterris au fond d'une impasse dans un espèce de boui boui avec une chaleur étouffante et très glauque, le Jacky Restaurant, ça ne s'invente pas ! Il y avait quelques locaux qui regardaient la télé en buvant une bière, bien planqué. Nous avons acheté les 2 nôtres et rejoins le resto. Nous avons laissé la bouteille emballée dans le sachet plastique et mangé un délicieux poulet tandoori pour Calou et au citron pour moi. Nous avons pris un nan au beurre. Il était tellement délicieux qu'on en a commandé 2 autres qui nous ont fait un dessert.

Je tente désespérément de vous illustrer tout ça mais les photos ne veulent pas se télécharger. J’essaierai ce soir.

Pendant la semaine de safari, je n'ai aucune idée si nous aurons une connexion internet quelque part. Par exemple, la nuit que nous passerons dans la savane sans WC ni douche, il n'y en aura forcément pas. Donc, ne vous inquiétez pas.

Publié dans Tanzanie

Partager cet article
Repost0

Journée d'organisation

Publié le par flo-et-calou

Nous avons passé une bonne nuit pour récupérer.

Petit déjeuner à 9 h 30. Pas un immense choix mais l'omelette avec des petites saucisses était bonne ainsi que de l'ananas frais, nous retrouvons la saveur de l'ananas thaïlandais.

Notre principale mission du début de journée était de trouver un bus pour rejoindre Arusha demain.

Voici la vue de l'hôtel, rien de fantastique mais nous sommes bien situés et c'est un lieu de transit.

Journée d'organisation

A l'office du tourisme, nous sommes tombés sur un charmant monsieur qui nous a donné toutes les indications pour trouver les agences de bus.

Nous avons trouvé facilement. Nous en avons fait 2 et pour le même prix, 15 euros par personne pour 650 km. C'est plus cher qu'en Asie mais quand même très raisonnable.

Nous avons ensuite trouvé une agence de change. 1000 shillings Tanzaniens valent 0,43 euros. 

Nous avons changer 700 euros et Calou a tout recompter, plus de 200 billets. C'est pas tout mais le porte monnaie n'a pas suffit à les ranger.

Nous avons ensuite été voir au port pour le prix du bateau pour Zanzibar. Nous en avons fait 3. Un peu de négociation mais pas grand chose, ça se vaut. Nous prendrons le bateau lent pour aller et profiter de l'Océan Indien. Pour le retour, ça sera le speed boat qui est le seul à faire des retour de jour. Calou est entrain de regarder les hôtels.

Nous avons bien déambuler dans la ville. Il y a des petites échoppes partout et elles sont regroupées dans une même rue par decteur d'activités. Nous avons acheté des fruits: fraises, prunes, anans et un fruit dont je ne me rappelle pas le nom. C'est comme une grosse cerise allongée, la chair ressemble au litchi et le goût un peu aussi. Nous aurons des fruits pour le bus demain. 650 km, entre 9 et 10 h de bus. Ils nous ont dit qu'il y avait la clim, réponse demain soir.

Nous sommes passés dans la rue des boucheries. De gros quarts de boeufs pendus à l'air libre. On est bien loin de toutes les normes de chez nous et nous mangerons bien sur comme eux.

Je ne sais pas si je vais réussir à vous illustrer tout ça, les photos ne veulent pas se charger.

Nous avons aussi vu de jolis pneus aussi lisse qu'une belle pomme bien mûre !!!

 

Publié dans Tanzanie

Partager cet article
Repost0

Dar es Salam

Publié le par flo-et-calou

Nous voici arrivés depuis hier à Dar Es Salam, l'ancienne capitale de Tanzanie. Cette ville n'a pas grand intérêt mais c'est là qu'on prend le bateau pour Zanzibar aussi nous y reviendrons;

Le voyage s'est bien passé. Emirates est une excellente compagnie. Le bémol a été ces 11 heures d'escale à Dubaï. Cet aéroport est immense avec plein de magasins , c'est une ruche nuit et jour. Nous avons échoué dans une sorte de bar lounge à l'étage. On a trouvé une table basse avec 2 banquettes donc après avoir mangé un morceau, nous avons dormi sur les banquettes une bonne partie de la nuit.

L'arrivée à Dar a été un "Welcome to Africa" comme on aurait pu l'imaginer. Un aéroport plus petit et plus ancien que l'ancien aéroport de Denpasar. Une queue interminable pour l'immigration. Il faut ici aussi scanner ses doigts. Il y a ceux qui ont déjà le visa comme nous et ceux qui le prennent ici.

Il fait au moins 40° dans ce bâtiment, il y a des enfants qui hurlent, des gens qui vont et viennent dans tous les sens. Ceux qui rentrent chez eux, ont des montagnes de valises et cartons, il y a les énormes valident des ONG. Après avoir péniblement récupérer les nôtres , il faut encore les passer au scan. Bien entendu, il y a 1 scan pour 3 files mais je sais faire respecter ma place.

Nous voilà enfin dehors ou le taxi de l'hôtel nous attend.

La circulation est fluide par rapport à l'Asie. Les bus colorés circulent en tous sens, c'est dépaysant.

Dar es Salam
Dar es Salam

Nous avons été faire un tour dans le centre, nous avons trouvé le port où l'on prend le bateau pour Zanzibar.

Après avoir retrouver, comme en Asie, les barbecues à l'extérieur avec ces odeurs délicieuses, nous avons dîner chez un indien, sur le trottoir. Samoussas aux pommes de terre et plin de saveurs diverses et autres légumes frits puis poulet tandoori. Un régal qui nous a rappelé de bons souvenirs.

Il y a une grosse communauté indienne en Tanzanie.

Aujourd'hui, notre mission va être de trouver un bus. Nous devons être mercredi soir à Arusha, 650 km au nord pour commencer le safari jeudi matin.

A ce soir peut être...

 

Publié dans Tanzanie

Partager cet article
Repost0

J - 5, Saga Africa

Publié le par flo-et-calou

C'est une grande première dans ce continent, nous partons samedi matin pour la Tanzanie. Jamais aucun voyage n'avait été si peu préparer mais comme d'habitude, on se laissera porter par le courant, des plaines des grands parcs aux rencontrent avec les locaux ainsi que le blanc et le bleu des plages et du ciel de Zanzibar.

Ceux qui voudrons nous suivre, c'est toujours le même chemin, vous tapez Flo et Calou dans la barre google. A très bientôt.

Publié dans Tanzanie

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2