Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une soirée française

Publié le par flo-et-calou

Une soirée française

Commençons par les photos du jardin du musée Le Mayeur de Sanur. Pour les tableaux, pas de photos, c'est interdit. Mais je pense qu'on peut en trouver sur le net, c'est intéressant.

 

Une soirée française

Hier après midi, nous sommes allés à Semyniak sur la côte ouest. Nous avons été rendre visite aux parents d'Ayu. Ayu est une amie de Rémi, elle vit en France. Je lui ai apporté des photos de sa fille et de son petit fils qu'elle ne connais pas encore. Nous avons passé un agéable moment.

 

Une soirée française

Nous avons passé la soirée chez Raymond, un marseillais installé à Bali depuis 5 ans. C'est un resto sympa avec une déco qui est autant de références au sud de la France. La carte est en français avec une partie de plat français. On y trouve même des esaclopes de foie gras !!

Une soirée française

Ce resto est un peu un QG pour les français du coin qui défilent tout au long de la soirée boire un ricard ou dîner. Chacun  raconte d'où il est, ce qu'il fait et c'est très sympa.

Une soirée française

 

Raymond (entre Rémi et moi) n'a pas perdu son accent "he peuchère" qui fleure bon la Canebière.

Publié dans Bali

Partager cet article

Repost0

Au long des jours

Publié le par flo-et-calou

Pas facile la technologie !!

L'internet est trop lent pour télécharger des photos. Il faudra peut être que je retourne au petit resto en Wifi, je crois que le débit est meilleur.

Les journées s'écoulent tranquillement entre la plage, les kilomètres à vélo le long de la côte et quelques emplettes.

J'ai été visiter ce matin le musée Adien-Jean Le Mayeur. C'est un peintre belge qui est arrivé à Bali dans les années 1930. Il est tombé amoureux d'une danseuse balinaise et s'est installé dans une maison au bord de la plage. Il avait auparavant voyagé en Europe, en Afrique du nord, en Inde, à Tahiti. Ses peintures retracent ses voyages et ses années balinaises jusqu'à sa mort en 1958. Le jardin est également très beau mais il faudra donc attendre por les photos.

La fleur de Bali est la fleur de frangipanier. Elle a un parfum incroyable qui reste dans le nez longtemps, indéfinissable et tenace. On ramasse celles qui tombent des arbres pour en mettre une dans ses cheveux. j'en pose aussi sur la table de nuit pour parfumer la chambre. On les trouve en blanc avec un coeur jaune et en rose.

Publié dans Bali

Partager cet article

Repost0

Les photos du marché

Publié le par flo-et-calou

Comme promis, voilà les photos du marché. Bon appétit !!!

 

DSCN0692

 DSCN0693

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCN0699

 DSCN0701

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce matin, comme presque chaque jour, baignade dans cette eau toujours chaude et transparente.

Cette après midi, nous avons pris le bémo, une petite camionnette locale qui fait office de taxi, rustique mais pas cher. Il faut que je fasse des photos. Nous sommes allés à Serangan une presqu'île en dessous de Sanur, un pont en a fait une presqu'île. C'est un réseau de caneaux qui entrent dans la terre. C'est très joli mais sale. Je n'avais pas vu encore ça ici. J'ai retrouvé un peu l'Inde.

Les enfants sont beaux, drôles et très souriants. Je pense à ma Princesse dont les calins commencent à me manquer.

Nous sommes dimanche et le magasin pour le net est fermé. Je suis donc au cyber et je n'ai pas les photos d'aujourd'hui.

Publié dans Bali

Partager cet article

Repost0

Sanur

Publié le par flo-et-calou

Gaby, si tu lis cette page, j'ai pensé à toi aujourd'hui.

Pour la première fois depuis au moins 3 ans, j'ai fait du vélo !!!

Je me suis décidée pour pouvoir aller plus loin dans Sanur. J'ai donc longé l'allée pavée qui borde la plage sur plusieurs km. C'est bien agréable, j'aurai du le faire plus tôt. La seule chose à se rappeler est....... de rouler à gauche. Ici aussi les anglais sont passés. J'en ai croisé un qui roulait à droite, il était blanc et avait une croix de jésus autour du cou, un européen sans doute.

Je suis allée jusqu'au Hardys, le grand supermarché local avec sa galerie marchande, climatisée, ça fait du bien de temps en temps.

J'ai exploré le rayon alimentaire pour y trouver de la moutarde d'un petit producteur de..... Beaune et pas beaucoup plus cher que le pôt d'Amora de Dijon à qui j'ai fait faire 15 000 km ! Il y avait aussi du Nutella, du vrai mais en conditionnement inconnu chez nous, 200 g seulement. Trop petit pour Sarah. Et des croquettes pour chat Whiskas.

Ce soir, après dîner, nous avons fait un petit tour au marché de nuit après le grand marché de Denpasar (la capitale) ce matin.

J'ai encore des problèmes avec ma clé 3G aussi je suis en WIFI au bistrot du coin et je n'ai pas le cable pour les photos du marché. Je les mettrai demain. Ceux qui ont l'âme un peu sensible seront priés de les regarder après le déjeuner !!! Maman en particulier.Ah, Ah, Ah!

Publié dans Bali

Partager cet article

Repost0

Ubud

Publié le par flo-et-calou

DSCN0675 

DSCN0674

DSCN0671
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nous sommes partis, Rémi et moi, vers le centre de l’île, à Ubud.
 
DSCN0498
 
 
 
 C’est une petite ville, nichée au milieu des rizières, très animée, avec ses temples, son marché, ses galeries de peinture et ses rues commerçantes.DSCN0499
 DSCN0461
 DSCN0477
 DSCN0483
Après avoir déjeuner dans un resto très agréable, au milieu d’un jardin à la végétation encore ici exubérante, nous trouvons un losmen (le guesthouse locale) qui nous hébergera pour la nuit avec là encore un joli jardin fleuri d’oiseaux du paradis.DSCN0500
 
 
 
Un petit tour au marché où il est facile de se perdre entre les étals et les étages et où tous les prix se discutent.DSCN0492
 
DSCN0494
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Je laisse Rémi à la sieste pour faire les magasins et quelques emplettes. Je croise des femmes qui se rendent à une cérémonie.DSCN0517
 
 DSCN0509
 DSCN0519
Moment détente au Lotus café où nous pouvons boire un verre devant un bassin de lotus en contrebas d’un temple. Il y a une collection d'orchidées. Qui eu cru que les orchidées  poussaient sur un tronc.
 DSCN0531
 
 DSCN0532
 
DSCN0546DSCN0551
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Il y a une certaine effervescence et nous devinons qu’une «cérémonie» se préparent. Il y en a partout et tout le temps, organisées en fonction du calendrier lunaire et religieux.
DSCN0553DSCN0573
Une gigantesque procession se met en marche pour un défilé au travers des rues. Nous profiterons du cadre pour attendre tranquillement son retour.
 
 
 
 
DSCN0600DSCN0606
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le soir, je vais assister à un spectacle de danses balinaises. C’est une sorte de théatre chanté et dansé qui raconte les aventures de dieux et des démons. Les photos ne sont pas super mais ça donne une idée. Les costumes sont magnifiques.
DSCN0612 DSCN0609
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
DSCN0614DSCN0615
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
DSCN0617DSCN0621
 
 
 
 
 
 
 
 
 
DSCN0623
 Sur la dernière photo, le danseur porte une marionette qui est un cheval et marche dans le feu, fait avec des coques de noix de coco, qu'il projette avec ses pieds pour les disperser.
Je rejoins Rémi au resto. Il fait nuit mais les rues à Bali sont souvent éclairées et si elles ne le sont pas, il y a toujours une lumière extérieure dans chaque maison qui reste allumée toute la nuit. C'est l'anti Ogo Ogo, le démon qui monte du sol. Donc la lumière allumée l'empêche de monter.
DSCN0641
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nous revenons vers Sanur en passant par les rizières. Là encore, la végétation est impressionante. Elles sont plantées en terrasse. Ces luxuriants paysages offrent un dégardé de verts à perte de vue.DSCN0662
 DSCN0651DSCN0664

Publié dans Bali

Partager cet article

Repost0

La Goutte

Publié le par flo-et-calou

Journée excursion dans «la goutte», la presqu’île au sud de Bali.
DSCN0271.JPG
Tout d’abord, le temple d’Uluwatu, un des plus connus de Bali. Il est perché en haut de vertigineuses falaises. De là haut, la vue sur la mer est magnifique.
 DSCN0298.JPGDSCN0278.JPG
Puis, une balade quelques kilomètres plus loin où se situe un spot de suf mondialement connu.
On descend par des marches en pierre pour atteindre des grottes sous la falaise. C’est là aussi un spectacle fascinant que de voir la mer bleue se briser sur les rochers.
 DSCN0320.JPG
 
DSCN0337.JPGDSCN0347.JPG
 
Arrêt déjeuner à Padang Padang, une petite plage nichée dans une crique que l’on atteind là aussi par un escalier de pierre. C’est un endroit également prisé des surfeurs. Déjeuner dans une petite cabane sur la plage, devant la mer, les pieds dans le sable était bien agréable.
 DSCN0368.JPGDSCN0372.JPG
En fin d’après-midi, quelques emplettes au marché au poissons de Jimbaran. Sous des halles de fortune, les pêcheurs vendent la pêche du jour sur des trétaux brinquebalants.DSCN0415.JPG Il y a des poissons des barrières de corail, bleus, rouges, jaunes.
DSCN0413.JPG
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
C’est un spectacle un peu hors du commun par rapport à ce que l’on trouve chez nous. Nous avons acheté du barracuda, j’ai hâte de goûter.DSCN0420.JPG

Publié dans Bali

Partager cet article

Repost0

Premiers jours

Publié le par flo-et-calou

DSCN0221Il fait 30°, c'est très agréable. J'ai déjà pris des couleurs.

La mer est très agréable. Rentrer dans l'eau comme dans la baignoire , une eau d'une telle transparence que l'on voit ses pieds quand on a de l'eau jusqu'au cou. C'est une sensation extraordinaire !!

 

 

La côte est bordée d'allée avec des petites échoppes et des petits restos. Il y en a même un dédié à Bob, il faut que je le prenne en photo. J'ai gouté le nasi goreng, la spécialité locale à bas de riz mélangé de légumes et accompagné d'un oeuf frit et de poulet grillé . L'ananas local est le petit victoria.

DSCN0240

 

 

 Les indonésiens disposent des offrandes partout, à même le sol, devant les maisons où il y a un temple dans chacune, dans la rue, sur la plage. Ce sont des petites barquettes de bambou tressé où ils disposent des fleurs, des fruits, des gateaux, des bougies. C'est très joli à voir.

 

DSCN0205

 

 

 

 

 

 

Les balinais sont très gentils et souriants. Les enfants sont magnifiques, ils me rappelle les enfants d'Inde.

Publié dans Bali

Partager cet article

Repost0

Arrivée

Publié le par flo-et-calou

Me voilà pour la suite. L'internet n'est pas simple. J'ai acheté une clé 3G mais elle ne fonctionne pas avec Windows 8. Je vais essayer de l'échanger.

Me voilà donc arrivée à l'aéroport de Denpasar à Bali.

Une première queue pour avoir un visa contre 25 dollars. Puis une seconde pour passer l'immigration, jusque là, ça va.

Puis une autre queue avec beaucoup de monde et là je me dit que ça va se corser. Dans l'avion, j'ai rempli un formulaire déclarant que je n'avais pas plus d'un litre d'alcool et pas de produits venant des animaux. Et je les vois scanner tous les bagages, aie, aie, aie.... les plans à Rémi, je me dit que si je me retrouve embarquer, tant pis pour lui, il attendra dehors. Pas manqué, on me demande d'ouvrir la valise. Devant le cubi de Bourgueil et la Troussepinette, j'explique qu'en France seul l'alcool supérieur à 40° est considéré comme alcool, est-ce vrai ??? bon, ici c'est pas ça !! et le bocal de choucroute, y a-t-il de la viande dedans me demande le douanier ? Je lui explique que je suis désolée et que je ne savais pas. Il me dit qu'il va falloir laisser le Bourgueil et la Troussepinette et me contenter d'emmener le Ricard. Puis 30 secondes après, il me dit que si je paye une taxe, je pourrai tout emporter. Je lui demande le montant, 20 dollars. OK, je vais pour les lui donner sauf qu'ils sont dans ma ceinture sous ma robe !! Et me voilà, à me contorsionner pour attraper les sous sans soulever ma robe devant tout le monde. Je lui donne les 20 dollars et je file. Les a-t-il mis dans sa poche ?? probable mais ça n'était pas trop cher tout de même.

Arrivée dehors où il y a un monde fou, voilà un monsieur qui m'aborde par un "Mme Florence Jegoudez Touvron, Police Française". Je pense tout de suite à Philippe, le copain de Rémi mais ses explications sur la sécurité renforcée auprès des français à cause du Mali me font douter un instant. Et voilà, Rémi qui se pointe en riant. C'était bien Philippe !

Nous filons vers l'extérieur et Rémi part à la recherche du taxi. Il fait nuit mais je vois que si la circulation est certes intense, elle n'a rien à voir avec l'Inde. Les voitures sont récentes et en bon état même s'il y a beaucoup de 2 roues.

La température est bien agréable, 30°.

Nous arrivons chez Philippe qui a une bien agréable maison. Je me couche tôt et dort jusqu'à preque 9 h du mat !!

Bon, je ne sais pas comment mettre de photos, je vais essayer de faire mieux au prochain article.

Publié dans Bali

Partager cet article

Repost0

Voyage

Publié le par flo-et-calou

Un froid « polaire » à Paris, - 5 ° …....................

Un bus direct depuis chez Annie, c'était super parce qu'avec 35 kg de bagages en 2 valises, mes pauvres épaules auraient souffert dans le métro.

Puis 40 mn de Roissy bus pour découvrir Roissy sous un manteau blanc, pas très épais mais bien blanc tout de même.

Un enregistrement sans souci avec 200 g de dépassement !!

Une attente vite passée à jouer avec l'I phone, une vraie gamine dirait Sarah, mais il faut bien que je m'amuse un jour !!

De très jolies hôtesses sur Qatar Airlines, bordeaux puis bleu marine pour le service.

Pour l'apéro, le choix : eau, jus d'orange, whisky, cognac, gin ou champagne (du vrai français) alors comme c'était le même prix (gratuit), j'ai pris du champagne. En même temps, j'ai regardé une vidéo, un reportage d'Arte sur … le vin français !!

Puis le repas, salade, poulet au citron vert épicé juste comme il faut, Rondelé au noix du Périgord avec du beurre Président (doux, dommage). J'ai pas trop aimé le dessert au pralin mais je n'avais plus faim. Le tout avec du vin blanc Chilien, il y avait du français mais il faut oser, il était très bon. Puis, un thé.

Petits jeux linguistiques sur l'écran où j'ai trouvé une application pour apprendre les mots usuels. J'ai joué en portugais, ça a été. Puis en indonésien, c'est plus dur mais je vais pratiquer.

J'écris tout ça au fur et à mesure sur le petit ordi. Déjà 4 h de vol, dans 2 h 3, nous serons à Doha. Je vais faire un petit somme.

Eh ben, à peine le temps de sommeiller en écoutant un peu de musique et revoilà le chariot pour une part de pizza, poulet cumin, très bonne, un petit gâteau que je garde et un thé. Sur que je n'aurai pas faim durant les 2 h d'escale à Doha.

J'ai laissé ma montre à l'heure de Paris, pour essayer de m'y retrouver. Il est donc 20 h à Paris, j'arrive dans une heure et à Doha il sera 23 h.

Je ferai un copier/coller sur une clé mais si je post ça sur un ordi qui a un clavier azerty, je ne sais pas du tout ce que ça donnera ??? surprise.

Ca y est, on est vendredi 18.

L'escale à Doha a été courte, nous sommes arrivés un peu en retard et j'ai eu juste le temps d'aller aux toilettes enlever une couche de vêtements et changer de chaussures qu'il fallait faire la queue pour embarquer à nouveau. J'avais 3 sièges pour moi toute seule, j'ai donc pu m'allonger, nous étions reparti pour 7 h de vol après les 6 h 30 de Paris à Doha.

Nous avons encore eu droit à un sandwich avant de dormir puis un petit déjeuner avec fruits frais, croissant, pain, beurre « président » et un plat avec omelette et un genre de boudin blanc.

Je m'arrête un moment car voilà encore un plateau repas !!

Ca y est, mais je n'ai mangé que la viande et les fruits frais car je n'en peux plus de manger.

Je reviens à nos moutons. Escale technique à Singapore, juste une heure mais il faut sortir de l'avion avec ma valise cabine pour qu'ils fassent le ménage, franchement, mon coin est bien comme il est mais bon . Sauf que je ne retrouve plus ma carte d'embarquement. L'hôtesse me dit que ça n'est pas grave, avec mon passeport, ils m'en feront une autre.

Dans le hall de l'aéroport, je prend quelques photos. La moquette est aussi belle et kitch que dans celui de Delhi.

Et je refais la queue pour le dernier embarquement. En attendant, je fouine dans mon sac et retrouve ma carte.

Si à Doha, nous avons réembarqué sans repasser tout au scanner, ici, c'est pas la même musique. Je ne sais pas pourquoi, je me dis qu'il vont me chercher des poux dans la tête ou plutôt dans la valise.

Pas manqué !! Elle me demande si j'ai de la nourriture, je répond « No, I don't think so » en pensant à mon saucisson qui est au fond. On ouvre la valise, elle me demande ce qu'il y a dans un premier sac en plastique allongé, je lui répond la vérité : des chaussures puis un second c'est pareil et puis j'ai aussi un boitier de lunettes qui à une forme allongée.

Non mais franchement, le saucisson a pas déjà fat 10 000 km pour rester ici dans un pays où ils sont sûrement musulman !! Ca bouchonne alors son collègue lui dit OK.... Ouf !!

Je remonte donc dans l'avion pour la 3 ème fois en moins de 24 h et retrouve ma place pour encore 2 h de vol.

J'espère que Rémi (mon petit frère pour ceux qui ne le connaissent pas) sera là parce que mes bras commencent à fatiguer.

Je suis allée aux toilettes me changer, j'ai mis une petite robe sans manche, des sandales et le soleil me chauffe le bras à travers le hublot.

Je ne sais pas si le Qatar paye aussi bien ses pilotes que ses footballeurs mais la « conduite » est parfaite. Atterrissage et décollage sans s'en rendre compte. Ca change d'Easy Jet à Lisbonne .

Voilà pour le voyage, il est 9 h 35 à ma montre donc chez vous. Je vais la mettre à l'heure de Bali, c'est à dire 16 h 35.

A la prochaine et couvrez vous bien.

Sampai kemetu …. à bientôt

 

Publié dans Bali

Partager cet article

Repost0

Tata India

Publié le par flo-et-calou

Comme tout a toujours une fin, nous voila au terme de notre voyage.

Nous garderons de cette Inde si contrastee tout d'abord, d'avoir pris le temps de decouvrir les choses.

Cette facon de voyager nous convient tout a fait.

Les sourires des enfants nous ont beaucoup marque, ainsi que la gentillesse des gens, qui nous ont accorde du temps si spontanement.

Les palais nous ont laisse imaginer l'Inde aux fastes delirants des maharadjas.

La vie de la rue, si captivante, fut un spectacle sans cesse renouvelle, meme si nous avons peste contre les klaxons et la pollution.

Le Taj Mahal fut bien sur un emerveillement.

Le Gange, si reposant et fascinant nous a permis de decompresser du tumulte.

Les vaches font tellement partie integrante du paysage que nous avons du mal a imaginer les rues sans elles.

Et meme si le spectacle de cette poubelle geante nous a desole pour eux, ce pays est ainsi fait.

Il y a certes une pert de misere mais les gens nous ont laisse le sentiment de prendre le temps de vivre avec cette foi qui les guide.

Nous emportont dans nos tetes et nos coeurs de bien jolis souvenirs et nous sommes heureux de vous avoir fait partager notre belle aventure.

 

 

Publié dans Inde

Partager cet article

Repost0

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 > >>