Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une soirée à Phnom Penh

Publié le par flo-et-calou

Nous avons retrouvé Cécile après notre arrivée à Phnom Penh.

Nous avons pris un tuk tuk depuis la gare et en chemin, nous étions dans la circulation avec ça ?!?!?!

Une soirée à Phnom PenhUne soirée à Phnom Penh

Cécile nous a expliqué que le fossé était de plus en plus grand, non entre les pauvres et les riches mais entre les pauvres et les corrompus. C'est un fléau national.

Le salaire moyen est entre 90 et 120 $ par mois. La "petite"voiture rouge, conduite par des jeunes de moins de 30 ans, vaut certainement plusieurs vies de travail.

C'est sur un bar en toit terrasse que nous sommes allées prendre notre cocktail quotidien. Mais pas de happy hour car nous sommes dimanche et dans la capitale de surcroît.

 

Une soirée à Phnom Penh
Une soirée à Phnom PenhUne soirée à Phnom Penh
Une soirée à Phnom PenhUne soirée à Phnom Penh

Puis nous sommes allées dîner dans un excellent resto avec un superbe cadre.

Le riz à l'ananas était très bon et bien très beau, accompagné par deux spécialités.

Le fisk amok, poisson cuisiné au lait de coco avec des épices dans une feuille de bananier et le lok lai, boeuf mariné au citron et au poivre mijoté avec des oignons.

C'était délicieux.

Puis nous avons laissé Cécile qui se lève tôt pour aller travailler et rejoint un petit hôtel tout près de l'aéroport pour nous envoler demain pour Siem Reap et les temples d'Angkor.

A demain donc pour la suite....

Une soirée à Phnom Penh
Une soirée à Phnom PenhUne soirée à Phnom Penh
Une soirée à Phnom PenhUne soirée à Phnom Penh

Publié dans Cambodge

Partager cet article

Repost0

Un train vers Phnom Penh

Publié le par flo-et-calou

Un train vers Phnom Penh

Nous avons quitté ce matin la quiétude de Kampot pour prendre le train qui nous a ramené à Phom Penh.

Cette ligne de train a arrêtée de circuler avec la guerre et à repris du vendredi au dimanche depuis quelques mois. 

Ils ont réhabilité les anciens wagons avec un bon coup de peinture et un peu de moquette. C'est bringuebalant, ça roule doucement ( 4 h 30 pour faire 150 km) mais ils ont ajouté les toilettes, la clim, des prises de courant, la télé avec des films de Chaplin et.... la Wifi !!! un peu aléatoire au gré de parcourt mais tout de même. Si la SNCF me lit ???

Prendre ce train m'a rappelé le trajet que nous avions fait en Thaïlande, en plus confortable.

Vu des rails, on assiste à la beauté des paysages de rizières et les champs de fleurs de lotus à perte de vue. On regarde vivre la population locale, dans le train, dans les gares, ils mangent, ils rient.

Quand on approche de Phnom Penh, c'est l'autre face de l'Asie qui se découvre. La misère certes mais surtout cette poubelle géante envahie par cet énorme fléau qu'est ici le plastique et son recyclage non maitrisé.

Pas  d'autres discours pour ce soir, simplement le fil de notre parcours en images.

Demain, vous pourrez retrouver notre soirée avec Cécile.

Un train vers Phnom Penh
Un train vers Phnom Penh
Un train vers Phnom Penh
Un train vers Phnom Penh
Un train vers Phnom Penh
Un train vers Phnom Penh
Un train vers Phnom Penh
Un train vers Phnom Penh
Un train vers Phnom Penh
Un train vers Phnom PenhUn train vers Phnom PenhUn train vers Phnom Penh
Un train vers Phnom PenhUn train vers Phnom Penh
Un train vers Phnom PenhUn train vers Phnom PenhUn train vers Phnom Penh
Un train vers Phnom Penh
Un train vers Phnom PenhUn train vers Phnom Penh
Un train vers Phnom PenhUn train vers Phnom PenhUn train vers Phnom Penh
Un train vers Phnom PenhUn train vers Phnom Penh
Un train vers Phnom PenhUn train vers Phnom PenhUn train vers Phnom Penh
Un train vers Phnom PenhUn train vers Phnom Penh
Un train vers Phnom PenhUn train vers Phnom PenhUn train vers Phnom Penh

Publié dans Cambodge

Partager cet article

Repost0

Le charme de Kampot

Publié le par flo-et-calou

Kampot nous va bien. C'est une petite ville nonchalante avec de l'animation et, en même temps un charme désuet qui distille une douceur de vivre.

Il n'est pas très difficile de prendre ses repaires.

 

Le charme de Kampot
Le charme de Kampot

Nous vous avons raconté hier notre visite à La Plantation. Ils se sont aussi intéressé à la conservation du patrimoine architectural Khmer, en rachetant de vieilles maisons typiques qui sont abandonnées. Ils les font démonter, morceaux par morceaux, pour les reconstruire sur la plantation.

Celle ci a 60 ans. La famille vivait la journée sous les pilotis et dormait le soir à l'étage dans une pièce unique, qui servait de chambre.

Le charme de Kampot

En rentrant, en fin d'après midi, avec le tuk tuk, le ciel a pris une couleur orange magnifique.

Le charme de Kampot
Le charme de Kampot

En consultant TripAdvisor à la recherche d'un petit resto pour le soir, nous avons été tenté par une petite échoppe de rue, tenue par un italien, dont le site ventait la qualité des assiettes.

Nous n'avons pas été déçu. Nous avons eu par chance un petit coin de libre mais un bon nombre de personnes ont du renoncer, faute de place. Tout est fait maison et avec une rusticité de cuisine de rue d'un autre temps. Notre pizza était délicieuse avec une sauce tomate faite maison. 

Voyez le mini four à bois où il cuit les pizzas, une par une une. Il fait aussi ses pâtes maison et ses gnocchis.

Le charme de KampotLe charme de Kampot
Le charme de Kampot

Nous passerons notre dernière soirée à Kampot ce soir avec un tour au marché de nuit, quelques emplettes, un petit dîner. 

Pour ceux qui nous suivent également sur Facebook, vous devez vous dire qu'il manque quelque chose à ce programme. Nous n'oublierons pas bien sur notre cocktail en profitant de la Happy Hour !!!

Publié dans Cambodge

Partager cet article

Repost0

Le poivre de Kampot

Publié le par flo-et-calou

Nous avons quitté notre guesthouse ce matin pour rejoindre le centre ville de Kampot et faire un petit tour au marché.

Nous avons croisé des enfants qui sont tous très souriants et rieurs.

Le poivre de Kampot
Le poivre de KampotLe poivre de KampotLe poivre de Kampot
Le poivre de KampotLe poivre de Kampot

Nous avons fait un tour au marché qui ressemble à tous les marchés d'Asie. Un mélange de couleurs et d'odeurs, dans un joyeux bric à brac.

Le poivre de KampotLe poivre de Kampot
Le poivre de KampotLe poivre de KampotLe poivre de Kampot

Dans plusieurs échoppes, à côté du marché, des personnes faisaient on ne sait quoi à trier et compter d'énormes paquets de billets.

L'argent est assez curieux ci. La monnaie est le riel mais le dollars américain est la monnaie la plus utilisée. Les prix sont à 99 % affichés en dollars. On paie en dollars et quand il y a peu de monnaie à rendre, ils la rendent en riel. Nous avons fait deux compartiments dans le porte monnaie pour nous y retrouver. Sachant qu'un dollar = 4000 riels, ça nous paraissait compliqué mais  nous nous y sommes très bien fait.

Le poivre de Kampot

Nous avons trouvé un tuk tuk  pour parcourir la vingtaine de kilomètres qui sépare Kampot de l'exploitation de poivriers où nous avions choisi d'aller.

La route a vite fait place à une piste pleine de trous et de bosses. On a bien rigolé, notre dos un peu moins mais notre chauffeur faisait au mieux et était très sympa.

Le poivre de KampotLe poivre de Kampot
Le poivre de KampotLe poivre de KampotLe poivre de Kampot
Le poivre de KampotLe poivre de Kampot
Le poivre de KampotLe poivre de Kampot

L'exploitation "La Plantation" a commencée en 2013. Un couple franco-belge a acheté 70 hectares de terres vierges pour créer cette plantation de poivriers dont 20 hectares sont cultivés. 

Ils ont aussi oeuvré en employant une main d'oeuvre locale et en prenant en charge l'école voisine qu'ils ont découvert, à leur arrivée, dans un état de grande pauvreté.

Les enseignants ont ici, souvent l'habitude d'avoir un second emploi après la classe pour joindre les deux bouts. Ils ont choisi de payer ce second salaire pour que les 4 enseignants prennent le temps de se consacrer exclusivement aux élèves.

Ils prennent en charge, financièrement la scolarité des enfants jusqu'à l'université.

Les bénéfices générés par la vente du poivre sur l'exploitation sont reversés à l'école.

Guy a pris le temps de nous expliquer toute la culture du poivre, c'était très intéressant.

Nous avons pu goûter pour différencier les goûts et les subtilités, un peu à la façon dont on goûte le vin.

Le poivrier pousse autour d'un pieu et sa hauteur est limitée à 4 m alors qu'à l'état sauvage, il peut monter à une quinzaine de mètres. Il commence à donner des baies à la troisième année et peut donner jusqu'à 30 ans avec un rendement optimal entre 5 et 20 ans.

Avant que n'apparaisse les baies, il y a une sorte de petite tige bosselée qui est en réalité la fleur.

Les parcelles de poivriers sont protégés du soleil par un cannage de feuilles de palmiers.

Le poivre de Kampot est une IGP mais seulement 10 % de celui qu'on trouve dans les boutiques du coin ou sur les marchés est du vrai poivre de Kampot. Pour les 90 % restant, des contrefaçons, il vient du Viet Nam. Sa réputation de qualité commence à être de renommée mondiale.

 

Le poivre de Kampot

Nous avons aussi découvert le poivre long dont la baie est.....allongée.

Le poivre de Kampot
Le poivre de Kampot
Le poivre de Kampot
Le poivre de Kampot
Le poivre de Kampot
Le poivre de Kampot

Le retour a été un peu moins chaotique, il a trouvé un autre chemin tout aussi beau dans la campagne.

Voilà, il est pour nous 23 h 30 alors, on vous racontera la suite demain !!

Publié dans Cambodge

Partager cet article

Repost0

Kampot

Publié le par flo-et-calou

Après nous être levées vers 9 h, et pris le petit déjeuner, nous avons fait nos bagages pour rejoindre Kampot.

Mais avant, nous avons profité de la piscine et d'un dernier repas de poisson au crabe market. Après le crabe d'hier, nous avons opté pour le calamar aujourd'hui. 

Nous avons parcouru les 25 km qui séparent Kep de Kampot, en tue tuk. Nous avions de l'air et ça n'allait pas trop vite.

Kampot
KampotKampot
KampotKampot

Nous sommes bien arrivées avec quand même une discussion avec le chauffeur de tuk tuk qui une fois arrivés, en voulait plus que convenu. Mais nous n'avons pas lâché !!!

Avant de partir ce matin, nous avons réservé à Kampot un hôtel sur Booking.

Et nous sommes merveilleusement bien tombé. L'hôtel, composé de 7 bungalows est tenu par un couple de cambodgiens ayant vécu 42 ans en Seine et Marne. A la retraite, ils ont vendus leur maison en France, où sont restés leurs enfants, pour faire construire cet hôtel. Ils emploient de la main d'oeuvre locale et soutiennent des ONG. Bien entendu, ils nous accueillent en français et sont adorables.

Tout est impeccable, le bungalow bien équipé, Wifi, frigo, bouilloire, douche à l'italienne, toilettes séparée, clim, 3 chaines de TV françaises,terrasse. La piscine est superbe ainsi que le jardin aux plantes luxuriantes et le jardin dont les légumes approvisionneront le petit resto réservé aux clients pour que le calme soit préservé. 

 

KampotKampotKampot
KampotKampot
KampotKampotKampot

Publié dans Cambodge

Partager cet article

Repost0

Le soleil se couche sur Kep

Publié le par flo-et-calou

Le soleil se couche sur Kep. Le nuage devant a pris des formes diverses genre château fort, c'était très joli. 

Nous avons profité de la Happy Hour et du diner au bord de la plage. Très agréable soirée mais les photos parlerons d'elles mêmes car c'est fatigant de ne rien faire !!!!

Nous allons regarder nos guides pour aller demain sur Kampot.

Le soleil se couche sur Kep
Le soleil se couche sur Kep
Le soleil se couche sur Kep
Le soleil se couche sur Kep
Le soleil se couche sur Kep
Le soleil se couche sur Kep
Le soleil se couche sur Kep

Publié dans Cambodge

Partager cet article

Repost0

Kep, une journée gastro

Publié le par flo-et-calou

Notre principal objectif du jour, aller déjeuner près du marché au crabes pour déguster la spécialité, le crabe de Kep au poivre vert de Kampot.

Nous avons commencé la journée par de la baignade et du farniente à la piscine de notre guesthouse, piscine "privée" puisque nous y étions seules. 

Le ciel gris d'hier a fait place à du beau bleu qui contraste avec le vert luxuriant de la végétation.

Kep, une journée gastro
Kep, une journée gastro

Le poivre vert se récolte de septembre à février. Les baies, qui restent sur des petits morceaux de branche, doivent être consommées dans les 10 jours. C'est bien dommage, nous n'aurons pas le temps d'en ramener pour le cuisiner. C'est celui-ci qui accommodera notre crabe ce midi.

Les baies, qui se conserveront, seront récoltées de février à mai. Le poivre noir est issu de baies arrivées presque à maturité et séchées au soleil. Le rouge, est celui de fruits entièrement murs et le blanc est issu de fruits et débarrassés de leur écorce dans de l'eau.

 

Kep, une journée gastro
Kep, une journée gastro
Kep, une journée gastro

Le crabe de Kep est un petit crabe, un genre de grosse étrille chez nous mais la chair est très gouteuse, moelleuse et plus dense que ce que nous connaissons. En comparaison, ils sont beaucoup plus pleins que les nôtres. La sauce était délicieuse, avec ces baies de poivre vert en branche. Quand on croque dedans, ça a bien sur le goût du poivre mais il y a surtout un parfum que nous ne connaissions pas. C'était un délice.....

Kep, une journée gastroKep, une journée gastro
Kep, une journée gastro

Nous avons fait un tour dans les échoppes qui longent la mer et, pour les amateurs, avant trouvé du Ricard. On vous laisse découvrir le prix. Ca n'est raiment pas la société Ricard qui est riche mais bien plus l'état français !!

Kep, une journée gastro

Comme nous vous l'avions dit hier, à Kep, on pêche également des crevettes qui sont vendues au marché dans ces grands paniers. Elles semblent cuites mais restent à température ambiante !!

Kep, une journée gastroKep, une journée gastro

On trouve également quantité de poissons et calamars qui ont l'air précuits (sans doute pour la conservation) sur des brochettes et attendent d'être remise sur le barbecue. Tout cela avait l'air délicieux, mais nous n'avions plus faim ! pour ce midi.

Kep, une journée gastro
Kep, une journée gastro

Nous sommes rentrés tranquillement nous reposer en espérant que le ciel sera beau pour le coucher du soleil ce soir.

Kep est tout petit mais c'est un coin nonchalant où il fait bon flâner.

Ma surprise a été la mer qui n'a pas le bleu lagon de l'océan indien. Les îles alentours semblent avoir de belles plages mais ici, il n'y en a pas.

Kep, une journée gastro
Kep, une journée gastro
Kep, une journée gastro

Publié dans Cambodge

Partager cet article

Repost0

Kep

Publié le par y

Nous avons quitté Phnom Penh ce matin. A part le fait de laisser notre Cécile, nous n'étions pas mécontent de quitter le tumulte de la ville et surtout les travaux dans la rue à coup de marteau piqueur.

Nous avions pris un mini bus mais entre récupérer des personnes à divers endroits et la circulation, nous avons mis pas mal de temps à quitter la ville. Nous sommes repassé devant l'aéroport bien gardé par des militaires nombreux mais très nonchalants.

Kep

Ce pays est malheureusement comme le reste de l'Asie, gangrené par le plastique qui se répand mais qui n'est pas ramassé. Partout il s'entasse...

Kep

La route jusqu'à Kep fut assez rock'roll. La chaussée etait pleine de trous et notre chauffeur était un vrai Fanjo. 

Le paysage urbain a fait place aux rizières et aux bananiers, de plus en plus verts, à mesure que l'on allait vers le sud. Le riz est assez curieux car il a des tiges hautes contrairement la Thaïlande ou à Bali.

Kep

Nous avons profité d'un arrêt pipi pour voir des orchidées qui, ici, poussent de façon sauvage et naturelle sur les arbres.

Comme nous étions dans une station, il fallait quand même que je fasse un petit clin d'oeil pétrolier à Calou.

Kep
Kep
Kep

Notre véhicule est néanmoins arrivé sans encombre à Kampot où tous les passagers sont descendus ... sauf nous. Le chauffeur nous interpelle pour que nous descendions aussi. Nous descendons mais je lui explique que nous avions réservé des places pour aller à Kep qui n'est, il est vrai qu'à une dizaine de kilomètres. Il nous dit que pour aller à Kep, nous pouvons prendre le tuk tuk. Mais ... que nenni monsieur !!! je lui explique que nous avons réserver pour aller à Kep et qu'il doit nous y conduire. Il n'a pas trop discuté et nous voilà parties. La route se transforme en piste où il a pris un malin plaisir, sans doute, à nous bringuebaler dans tous les sens. Nous avons bien rigolé et sommes arrivées à la destination prévue sans sortir un dollar de plus, mission accomplie.

L'hôtel que nous avions repéré sur le routard n'ayant plus de chambres de libres, nous en avons trouvé un autre dans une petite impasse qui arrive à la mer. Le jardin est très verdoyant mais vous verrez ça demain. Le temps que l'on trouve la chambre où le Wifi était correct, la nuit commençait à tomber.

Nous avons été jusqu'à la mer, le ciel était magnifique.

Kep
Kep

En bord de plage, nous avons trouvé un resto où nous avons pris un cocktail et dîné de poisson frais et délicieux. Les serveurs étaient adorables et nous avons pris rendez vous pour demain soir. C'est à 2 mn de l'hôtel ainsi, nous ne nous promènerons pas seules dans la nuit sur un trajet qui passe par la route.

Des pêcheurs à la lampe étaient en plein boulot pour trouver crevettes et crabes. Le crabe étant la spécialité de Kep que nous irons déguster demain midi au "marché au crabe".

Kep

De retour à l'hôtel, nous profiterons d'une nuit au calme dans une nature luxuriante, après avoir pris nos petits ... médicaments !!

Kep

Publié dans Cambodge

Partager cet article

Repost0

Première soirée à Phnom Penh

Publié le par flo-et-calou

Première soirée à Phnom Penh

C'est avec une grande joie que nous avons retrouvé Cécile après son travail. Nous ne l'avions quand même pas vu depuis cet été. 

Nous sommes allés chez elle où nous laisserons une partie de nos affaires le temps de descendre quelques jours vers le sud. 

Nous avons pris un tuk tuk pour aller dîner local dans un resto surtout fréquenté par les khmers. La viande est grillée sur un barbecue sur le trottoir. 

Mais je vous connais, qu'on-t-elles manger ??

Première soirée à Phnom PenhPremière soirée à Phnom Penh
Première soirée à Phnom Penh

Du boeuf et du porc grillés, délicieux puis un assortiment de légumes. Deux légumes verts que nous ne connaissons pas, braisés avec de l'ail mais, c'est Cécile qui le découvre, des fourmis grillées. Puis, une sorte  de racine, genre patate douce, râpée et cuite en une sorte de beignet.

Nous avions trouvé tout ça délicieux avant d'identifier les fourmis alors avons continué à manger.

Une petite sauce, préparée directement par la serveuse sur la table, à base d'ail, sel , poivre et petits citrons verts accompagnait le tout ainsi qu'un plat de légumes coupés en tranches fines, à tremper dans la petite sauce.

Première soirée à Phnom Penh

Nous avons terminé par une halte dans un quartier fréquenté par les expats. Il y avait pas mal de petits bars sympas où nous avons bu un très bon cocktail pour 3 $ !!

Ce matin, nous prenons notre temps. A la mi journée, nous prendrons un mini bus pour descendre vers le sud, Kep pour ce soir puis Kampot et son fameux poivre.

Publié dans Cambodge

Partager cet article

Repost0

1er jour à Phnom Penh

Publié le par flo-et-calou

Nous voilà arrivés à Phnom Penh après un long voyage. 11 h 30 entre Paris et Bangkok et 1 h 10 pour rejoindre Phnom Penh.

Nous avions réservé un hôtel dans la rue où habite Cécile. Après une sieste et une bonne douche, nous tentons de remettre un peu d'ordre dans nos affaires.

1er jour à Phnom Penh

Nous sommes parties faire un tour dans le quartier, ça ressemble à la Thaïlande aux premiers abords. La circulation est asiatique, beaucoup de scooters bien chargés et une circulation anarchique mais néanmoins, il y a des véhicules en bon état.

Nous avons fait un tour dans une grande surface où Noël se prépare déjà avec ferveur.

Un petit tour au supermarché où nous avons acheté une bière fraiche que nous buvons à l'hôtel en regardant TV5 Monde pour attendre que notre Cécile sorte du boulot. Nous sommes bien sur très heureuses de la retrouver.

A demain, pour vous raconter notre soirée.

1er jour à Phnom Penh
1er jour à Phnom Penh

Publié dans Cambodge

Partager cet article

Repost0

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 > >>