Voyage

Publié le par flo-et-calou

Un froid « polaire » à Paris, - 5 ° …....................

Un bus direct depuis chez Annie, c'était super parce qu'avec 35 kg de bagages en 2 valises, mes pauvres épaules auraient souffert dans le métro.

Puis 40 mn de Roissy bus pour découvrir Roissy sous un manteau blanc, pas très épais mais bien blanc tout de même.

Un enregistrement sans souci avec 200 g de dépassement !!

Une attente vite passée à jouer avec l'I phone, une vraie gamine dirait Sarah, mais il faut bien que je m'amuse un jour !!

De très jolies hôtesses sur Qatar Airlines, bordeaux puis bleu marine pour le service.

Pour l'apéro, le choix : eau, jus d'orange, whisky, cognac, gin ou champagne (du vrai français) alors comme c'était le même prix (gratuit), j'ai pris du champagne. En même temps, j'ai regardé une vidéo, un reportage d'Arte sur … le vin français !!

Puis le repas, salade, poulet au citron vert épicé juste comme il faut, Rondelé au noix du Périgord avec du beurre Président (doux, dommage). J'ai pas trop aimé le dessert au pralin mais je n'avais plus faim. Le tout avec du vin blanc Chilien, il y avait du français mais il faut oser, il était très bon. Puis, un thé.

Petits jeux linguistiques sur l'écran où j'ai trouvé une application pour apprendre les mots usuels. J'ai joué en portugais, ça a été. Puis en indonésien, c'est plus dur mais je vais pratiquer.

J'écris tout ça au fur et à mesure sur le petit ordi. Déjà 4 h de vol, dans 2 h 3, nous serons à Doha. Je vais faire un petit somme.

Eh ben, à peine le temps de sommeiller en écoutant un peu de musique et revoilà le chariot pour une part de pizza, poulet cumin, très bonne, un petit gâteau que je garde et un thé. Sur que je n'aurai pas faim durant les 2 h d'escale à Doha.

J'ai laissé ma montre à l'heure de Paris, pour essayer de m'y retrouver. Il est donc 20 h à Paris, j'arrive dans une heure et à Doha il sera 23 h.

Je ferai un copier/coller sur une clé mais si je post ça sur un ordi qui a un clavier azerty, je ne sais pas du tout ce que ça donnera ??? surprise.

Ca y est, on est vendredi 18.

L'escale à Doha a été courte, nous sommes arrivés un peu en retard et j'ai eu juste le temps d'aller aux toilettes enlever une couche de vêtements et changer de chaussures qu'il fallait faire la queue pour embarquer à nouveau. J'avais 3 sièges pour moi toute seule, j'ai donc pu m'allonger, nous étions reparti pour 7 h de vol après les 6 h 30 de Paris à Doha.

Nous avons encore eu droit à un sandwich avant de dormir puis un petit déjeuner avec fruits frais, croissant, pain, beurre « président » et un plat avec omelette et un genre de boudin blanc.

Je m'arrête un moment car voilà encore un plateau repas !!

Ca y est, mais je n'ai mangé que la viande et les fruits frais car je n'en peux plus de manger.

Je reviens à nos moutons. Escale technique à Singapore, juste une heure mais il faut sortir de l'avion avec ma valise cabine pour qu'ils fassent le ménage, franchement, mon coin est bien comme il est mais bon . Sauf que je ne retrouve plus ma carte d'embarquement. L'hôtesse me dit que ça n'est pas grave, avec mon passeport, ils m'en feront une autre.

Dans le hall de l'aéroport, je prend quelques photos. La moquette est aussi belle et kitch que dans celui de Delhi.

Et je refais la queue pour le dernier embarquement. En attendant, je fouine dans mon sac et retrouve ma carte.

Si à Doha, nous avons réembarqué sans repasser tout au scanner, ici, c'est pas la même musique. Je ne sais pas pourquoi, je me dis qu'il vont me chercher des poux dans la tête ou plutôt dans la valise.

Pas manqué !! Elle me demande si j'ai de la nourriture, je répond « No, I don't think so » en pensant à mon saucisson qui est au fond. On ouvre la valise, elle me demande ce qu'il y a dans un premier sac en plastique allongé, je lui répond la vérité : des chaussures puis un second c'est pareil et puis j'ai aussi un boitier de lunettes qui à une forme allongée.

Non mais franchement, le saucisson a pas déjà fat 10 000 km pour rester ici dans un pays où ils sont sûrement musulman !! Ca bouchonne alors son collègue lui dit OK.... Ouf !!

Je remonte donc dans l'avion pour la 3 ème fois en moins de 24 h et retrouve ma place pour encore 2 h de vol.

J'espère que Rémi (mon petit frère pour ceux qui ne le connaissent pas) sera là parce que mes bras commencent à fatiguer.

Je suis allée aux toilettes me changer, j'ai mis une petite robe sans manche, des sandales et le soleil me chauffe le bras à travers le hublot.

Je ne sais pas si le Qatar paye aussi bien ses pilotes que ses footballeurs mais la « conduite » est parfaite. Atterrissage et décollage sans s'en rendre compte. Ca change d'Easy Jet à Lisbonne .

Voilà pour le voyage, il est 9 h 35 à ma montre donc chez vous. Je vais la mettre à l'heure de Bali, c'est à dire 16 h 35.

A la prochaine et couvrez vous bien.

Sampai kemetu …. à bientôt

 

Publié dans Bali

Commenter cet article