Deux journées dans les îles du lac Titicaca + les photos

Publié le par flo-et-calou

Nous revoilà après 2 jours dans les ïles du lac Titicaca. PEROU 0206
Nous avons commencé par les îles Uros.PEROU 0229
PEROU 0219 
 
 
 
 
 
 
Les Uros sont en fait un peuple qui vivait sur le continent et qui ont été chassés par les espagnols sont partis sur des barques en roseaux et ont construits au large, sur le lac, des îles flottantes faites d'un savant modèle de construction tout en roseaux.

PEROU 0239-copie-1 C'est assez touristiques mais intéressant à voir.

PEROU 0261
PEROU 0274-copie-1Nous sommes ensuite partis vers l'île Amantani. Notre petit groupe de 13 personnes a été dispatché dans diverses familles locales pour le déjeuner, le dîner et la nuit.
La vue depuis la maison de CarmelitaPEROU 0283
PEROU 0284
 
 
Nous nous sommes retrouvés avec un autre couple chez Carmelita.
PEROU 0305
Les gens, sur cette île, vivent en quasi totale autarcie avec un mode de vie qui aurait pu exister en France au début du siècle (dernier).
PEROU 0373
PEROU 0372 C'était très intéressant de pouvoir partager leur quotidien si loin du nôtre.

Le soir, nous avons revêtu le costume traditionnel et nous sommes partis à la salle des fête locale pour danser.
DSCN1248DSCN1253
 
 
 
 
 
 
 
 
 
DSCN1260
A la lueur d'une lampe torche car il n'y a pas d'électricité dans l île. Il y a quelques panneaux solaires qui permettent d'allumer la lumière à certains moments dans les maisons.
 
 
PEROU 0340
PEROU 0323
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ce fut vraiment une expérience hors du commun.
PEROU 0385
PEROU 0416
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ce matin, nous avons repris le bateau pour l'île de Taquile où nous avons passé une partie de la journée.
PEROU 0445
PEROU 0448
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le lac Titicaca fait 160 km de long sur 60 de large. Il se partage entre la Bolivie et le Pérou. Les côtes rocailleuses et l'eau bleue sous le soleil nous ont beaucoup fait pensé à la Croatie. PEROU 0461-copie-1
A tout ça, s'ajoute un bon bain de soleil sur le bateau, c'était 2 supers journées. Mais ????
Vous savez qu'avec nous il y a toujours un « mais », en clair des emmerdes.
En revenant, nous ne savions pas si nous reprenions la route mais nous avons préféré rester à Puno et ne repartir que demain matin pour ne pas chercher d'hôtel dans la nuit, la prochaine ville étant à une heure de route.
Nous avions laissé la voiture dans un garage et nous sommes allés voir si tout allait bien car on nous avait demandé de laisser la clé. Et voilà que au bout de ce garage, il y avait des travaux en cours et nous voilà donc avec une voiture couverte d'une épaisse poussière. Entre temps, nous avions déjà payé une chambre dans ce nouvel hôtel car celui d'avant hier, s'il était bien, le lit était dur et je n'avais pas trop bien dormi. Me voilà donc entrain de gueuler et demander qu'il nous paye les 20 soles que nous avait coûter le lavage. Et il ne veut pas, veut laver la voiture lui même. Et je commence en espagnol puis en anglais avec une fille de la réception de l'hôtel, au milieu de la rue, genre « marché au poisson marseillais » car personne ne voulait rien savoir. Nous ne voulions pas qu'il touche à la voiture.
Finalement, je lui demande de me rembourser la chambre et nous décidons de partir. Mais pour sortir, il n'y avait pas beaucoup de place pour braquer alors je me suis mise au milieu de la rue, en arrêtant les voitures qui klaxonnaient et voulaient avancer. Et plus ils klaxonnent et plus je leur crie de fermer leur gueule en restant au milieu de la rue. Sans oublier de dire à la nana de l'hôtel que j'allais lui faire de la pub dans Trip advisor et sur le forum du Routard.
Et je vous vois rire devant vos écrans !!!
Nous revenons donc devant le premier hôtel qui avait gardé nos bagages. Là, javais quand même 2 mots à leur dire car nous avions payé 140 solès par personne pour les 2 jours alors que les autres personnes du groupe avaient payé 100 solès. J’essaie donc de négocier une nuit gratuite même si le lit était dur. Rien à faire. Et je parle, et il téléphone à son supérieur à qui je parle moi aussi. Finalement, ils nous remboursent 40 solès, mais nous disent que nous devions payer la nuit. Nous empochons donc les 40 solès et partons pour l'hôtel en face.
Le temps de s'installer, une pluie battante se met à tomber avec de la grêle. La voiture est recouverte d'un manteau blanc mais ….. propre !!
Nous l'emmenons à la cochera de cet hôtel mais pour revenir à pied, je suis sur un trottoir et Calou sur celui d'en face. Il y a tellement d'eau dans les rues qu'il ne peux pas traverser, on se croirait à Bali. Finalement, il traverse en remontant son jean mais les sandalettes prennent un bain.
Nous passerons la soirée dans un bon resto avec Manu et Jeremie rencontrés dans les îles. Nous co voiturons demain pour Arequipa.
Je n'arrive pas à mettre les photos, j'essaierai à nouveau un peu plus tard.

Publié dans Pérou

Commenter cet article

Isabelle 03/04/2013 13:22

Je suis presque d'accord avec ta fille pour le côté fermier mais je trouve que Calou porte très bien le bonnet péruvien! Il les dépasse d'ailleurs tous d'une tête au moins ! Est-ce que la musique
était traditionnelle, et la danse aussi ?
Soleil revenu ici mais toujours pas chaud.
Bises et bonne route

sarah 03/04/2013 07:17

Je ne peux que rire devant mon père déguisé en peruvien !! papa oubli le bonnet !!! et maman tu fais un peu fermière !!!

Allez bisous