Sur la route des orangers

Publié le par flo-et-calou

Nous avons projeté ce matin de faire une autre randonnée dans une gorge mais peu de temps après le départ, nous avons trouvé une pancarte indiquant que la gorge était fermée.

Nous avions vu aux infos, il y a 2 ou 3 mois que de très grosses pluies avaient provoqué de grosses coulées de boue et de gros dégâts en Crête. Il semble que ça a dû être dans le coin.

Nous avons donc emprunté plusieurs routes de campagne et dû rebrousser chemin fasse aux aléas !! mais nous avons roulé au milieu des orangers à perte de vue, entrecoupés par les citronniers, oliviers, figuiers... Beaucoup ne sont pas cultivés et les oranges donc pas ramassées. Les fruits de l'hiver dernier cohabitent avec les fleurs de ce printemps. L'odeur de fleur d'oranger embaume l'air, c'est un délice.

Pour le goût des oranges, nous testerons au petit déjeuner celles que nous avons ramassées.

Sur la route des orangers
Sur la route des orangers
Sur la route des orangers
Sur la route des orangers
Sur la route des orangersSur la route des orangers
Sur la route des orangers
Sur la route des orangers
Sur la route des orangers

Nous avions prévu de rester 5 nuits ici mais finalement, nous resterons 9 nuits. L'appart est très agréable et avec la voiture, nous pouvons rayonner. Cette île n'est pas très grande, 260 km de long sur, entre 20 et 40 km de large.

Sur la route des orangers
Sur la route des orangersSur la route des orangers
Sur la route des orangers
Sur la route des orangers

Pendant que j'admire la végétation, Calou étudie les réseaux d'eau !!

Ici, les longueurs de pénaflex courent le long des routes, à travers les arbres, partout où l'eau doit arriver.

Quand aux compteurs, ils se regroupent ça et là.

Sur la route des orangers
Sur la route des orangersSur la route des orangers

Publié dans Grèce

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article