Le Grand Cul-de-Sac Marin

Publié le par flo-et-calou

Cette réserve naturelle, classée réserve mondiale de la biosphère par l'Unesco est fermée par une barrière de corail de 27 km de long, la plus longue des Antilles.

Nous avons rejoins les différents sites avec un petit groupe de 10 personnes, en bateau.

 

Le Grand Cul-de-Sac  Marin
Le Grand Cul-de-Sac  MarinLe Grand Cul-de-Sac  Marin

Première escale sur une épave qui repose au fond depuis 1965. Ce petit bateau avait quitté la côte pour tenter d'échapper à un cyclone. Il n'a pas été bien loin.

Le Grand Cul-de-Sac  Marin
Le Grand Cul-de-Sac  Marin
Le Grand Cul-de-Sac  Marin
Le Grand Cul-de-Sac  Marin

Puis, nous avons été nager au dessus de coraux dans une eau transparente et peu profonde. Il y avait de grosses étoiles de mer avec des branches larges et courtes, bien différentes de chez nous. Mais comme il y a toujours un bug, je ne retrouve pas les photos.

Le Grand Cul-de-Sac  MarinLe Grand Cul-de-Sac  Marin
Le Grand Cul-de-Sac  MarinLe Grand Cul-de-Sac  Marin

La mangrove était magnifique avec des palétuviers rouges. Les poissons viennent pondre entre les racines.

Cet arbre pousse dans les eaux saumâtres, mélange d'eau de mer et d'eau douce, qui constitue l'eau du lagon.

Le Grand Cul-de-Sac  MarinLe Grand Cul-de-Sac  Marin
Le Grand Cul-de-Sac  MarinLe Grand Cul-de-Sac  Marin

L'îlet aux oiseaux est assez curieux. Des centaines d'oiseaux dont des pélicans sont perchés sur les branches alors que dans l'autre îlet tout proche, il n'y en a pas. Il est interdit de s'approcher pour respecter leur équilibre.

Le Grand Cul-de-Sac  Marin

Nous avons bien profité du soleil et dégusté l'éternel planteur à bord avant de rentrer.

Le Grand Cul-de-Sac  Marin

Publié dans Guadeloupe

Commenter cet article