Au nord de Grande Terre

Publié le par flo-et-calou

Nous sommes arrivés hier soir à Point à Pitre après un vol avec Air Caraïbes. Si le service et la gentillesse de l'équipage nous ont ravis, l'Airbus était assez inconfortable et les équipements rustiques.

Une douce température nous a accueillie, après le froid polaire de Paris, c'était bien agréable.

Nous avons rapidement trouvé le loueur de véhicule et récupéré notre Dacia Sandero pour le séjour.

Notre location a Deshaies sur Basse Terre ne sera libre que demain aussi, nous avions réservé 2 nuits à Anse Bertrand au nord de Grande Terre pour commencer. Nous n'avons eu aucun problème pour rejoindre le nord. La signalisation est bien entendu la même que  chez nous et comme il n'y a pas beaucoup de routes, il est difficile de se perdre. 

Nous avons eu, par contre, du mal à trouver la chambre d'hôtes. Anse Bertrand c'est assez campagne et en pleine nuit, nous avons tourné jusqu'à trouvé une jeune dame très sympa qui a téléphoné pour nous et nous y a conduit.

Après une bonne nuit, nous sommes partis randonner le long de la côte au nord de Grande Terre.

Après la Pointe de la Vigie et ses falaises qui nous ont rappelé Huluwatu à Bali, nous avons laissé la voiture au lieu dit Les Portes de l'Enfer et sommes partis à pied jusqu'au Trou du Souffleur. 3 h aller/retour !!

La côte est époustouflante de beauté, avec cette eau dont les teintes sont toutes en camaïeu de bleu.

Au nord de Grande Terre
Au nord de Grande Terre
Au nord de Grande Terre
Au nord de Grande Terre
Au nord de Grande Terre
Au nord de Grande Terre

Bien entendu, pour que l'"aventure ne sois pas ordinaire", nous sommes partis pour ces trois heures "les mains dans les poches" !!!

L'eau était restée dans la voiture, oui papa je sais

la crème solaire aussi, oui papa je sais

On avait tout de même mis nos chaussures de rando, ça on le fait toujours. Mais celles de Calou qui n'étaient pourtant pas trop vieilles avaient dû dessécher et le semelles se sont détachées l'une après l'autre. Il a donc continué avec une sensation en direct sur le sentier très caillouteux.

Le retour a été un peu difficile, le manque d'eau et la chaleur nous ont fait frôler la déshydratation. 

Mais tout va bien. Baignade au retour. C'est un peu plus frais que l'océan indien mais l'eau est très claire. 

Une bonne nuit, une bonne couche de biafine et demain tout ira bien !!

Au nord de Grande Terre
Au nord de Grande Terre
Au nord de Grande Terre
Au nord de Grande Terre
Au nord de Grande Terre
Au nord de Grande Terre

Publié dans Guadeloupe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article