Une journée à Siem Reap

Publié le par flo-et-calou

Journée de repos avant de retourner visiter les temples demain.

Nous regardons dans les photos ce que nous n'avons pas eu le temps de partager avec vous.

Quand nous étions à Kampot, nous avons découvert qu'ici aussi ils aimaient les gâteaux extraordinaires (ceux qui ont suivi le Pérou doivent s'en souvenir, les autres peuvent aller voir !). Il nous semble que ceux ci n'étaient que des modèles du moins on l'espère car la vitrine n'est évidemment pas réfrigérée.

Une journée à Siem ReapUne journée à Siem ReapUne journée à Siem Reap
Une journée à Siem Reap

Nous avons appeler notre tuk tuk pour qu'il nous conduise au "Old Market" où nous avons fait quelques provisions de vêtements, souvenirs et petits cadeaux divers et variés.

Une journée à Siem Reap
Une journée à Siem Reap

Il y avait beaucoup d'étals de vêtements et de souvenirs dans ce marché mais également dans d'allée centrale de l'alimentation et en particulier du poisson bien rangé sur des plats après avoir été éviscérés (photo du truc bizarre !!). Et ne dites pas que c'est déguelasse car vous n'avez pas l'odeur !!

Le poisson et les chaussures se côtoient sans aucun problème.

Une journée à Siem ReapUne journée à Siem Reap
Une journée à Siem ReapUne journée à Siem ReapUne journée à Siem Reap

Nelly nous avait caché qu'elle avait quelques actions dans le coin !

Une journée à Siem Reap

Nous garderons en mémoire les magnifiques fleurs du jardin de la guesthouse de Kampot.

Vous comprendrez en les regardant pourquoi j'ai récupéré des coques de noix de coco.

Une journée à Siem ReapUne journée à Siem ReapUne journée à Siem Reap
Une journée à Siem ReapUne journée à Siem Reap
Une journée à Siem Reap
Une journée à Siem ReapUne journée à Siem Reap
Une journée à Siem Reap

Ce soir, après la happy hour, nous irons au cirque.

Le cirque Le Phare a formé plusieurs générations d'artistes dont beaucoup ont été marqués par une vie de misère et de mauvais traitements. Les bénéfice du spectacle sont intégralement reversés dans l'organisation.

Chaque numéro transmet un message social, de manière subtile mais néanmoins percutante. Cécile nous a dit que c'était magnifique.

Nous vous raconterons ça demain car ce soir, il faut que nous ne couchions pas trop tard pour être en forme pour notre seconde journée de temple.

Publié dans Cambodge

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article