Kep

Publié le par y

Nous avons quitté Phnom Penh ce matin. A part le fait de laisser notre Cécile, nous n'étions pas mécontent de quitter le tumulte de la ville et surtout les travaux dans la rue à coup de marteau piqueur.

Nous avions pris un mini bus mais entre récupérer des personnes à divers endroits et la circulation, nous avons mis pas mal de temps à quitter la ville. Nous sommes repassé devant l'aéroport bien gardé par des militaires nombreux mais très nonchalants.

Kep

Ce pays est malheureusement comme le reste de l'Asie, gangrené par le plastique qui se répand mais qui n'est pas ramassé. Partout il s'entasse...

Kep

La route jusqu'à Kep fut assez rock'roll. La chaussée etait pleine de trous et notre chauffeur était un vrai Fanjo. 

Le paysage urbain a fait place aux rizières et aux bananiers, de plus en plus verts, à mesure que l'on allait vers le sud. Le riz est assez curieux car il a des tiges hautes contrairement la Thaïlande ou à Bali.

Kep

Nous avons profité d'un arrêt pipi pour voir des orchidées qui, ici, poussent de façon sauvage et naturelle sur les arbres.

Comme nous étions dans une station, il fallait quand même que je fasse un petit clin d'oeil pétrolier à Calou.

Kep
Kep
Kep

Notre véhicule est néanmoins arrivé sans encombre à Kampot où tous les passagers sont descendus ... sauf nous. Le chauffeur nous interpelle pour que nous descendions aussi. Nous descendons mais je lui explique que nous avions réservé des places pour aller à Kep qui n'est, il est vrai qu'à une dizaine de kilomètres. Il nous dit que pour aller à Kep, nous pouvons prendre le tuk tuk. Mais ... que nenni monsieur !!! je lui explique que nous avons réserver pour aller à Kep et qu'il doit nous y conduire. Il n'a pas trop discuté et nous voilà parties. La route se transforme en piste où il a pris un malin plaisir, sans doute, à nous bringuebaler dans tous les sens. Nous avons bien rigolé et sommes arrivées à la destination prévue sans sortir un dollar de plus, mission accomplie.

L'hôtel que nous avions repéré sur le routard n'ayant plus de chambres de libres, nous en avons trouvé un autre dans une petite impasse qui arrive à la mer. Le jardin est très verdoyant mais vous verrez ça demain. Le temps que l'on trouve la chambre où le Wifi était correct, la nuit commençait à tomber.

Nous avons été jusqu'à la mer, le ciel était magnifique.

Kep
Kep

En bord de plage, nous avons trouvé un resto où nous avons pris un cocktail et dîné de poisson frais et délicieux. Les serveurs étaient adorables et nous avons pris rendez vous pour demain soir. C'est à 2 mn de l'hôtel ainsi, nous ne nous promènerons pas seules dans la nuit sur un trajet qui passe par la route.

Des pêcheurs à la lampe étaient en plein boulot pour trouver crevettes et crabes. Le crabe étant la spécialité de Kep que nous irons déguster demain midi au "marché au crabe".

Kep

De retour à l'hôtel, nous profiterons d'une nuit au calme dans une nature luxuriante, après avoir pris nos petits ... médicaments !!

Kep

Publié dans Cambodge

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article