Un petit tour de train

Publié le par flo-et-calou

Pas de post hier soir, la connexion ne fonctionnait pas. Et pourtant, je sais que vous attendiez tous de voir les photos et de lire nos impressions sur le train 2ième classe.

Et ben, vous ne le saurez pas plus que nous !!

Nous sommes partis de Kanchanaburi en bus, direction Ban Pong à 50 km. Coloré, bringuebalant. Il y a de quoi faire boite de nuit. Il y a une personne qui est dans le bus pour encaisser les paiments et annoncer les arrêts. Elle s'occupe des bagages des uns et des autres. C'est un spectacle. Nous avons attendu que le train reparte pour trouvé les 2ième classe qui étaient en queue de train !! Nous n'avons pas tenté de nous faire rembourser !

Un petit tour de train
Un petit tour de train
Un petit tour de train
Un petit tour de train
Un petit tour de train

Nous avons trouvé la gare facilement. Il y avait un panneau avec des horaires, numéros des tains et origine/destination. Mais on ne voyait pas le nôtre. Nous avons demandé au guichet. Il nous a dit que le nôtre n'était pas sur le panneau mais qu'il n'y avait pas de problème. On a demandé s'il y avait une consigne pour les bagages car nous étions en avance. Ils sont partis dans un grand fou rire ! Calou est donc resté avec les bagages et je suis partie chercher quelques victuailles. J'ai trouvé un marché où j'ai acheté des fruits et une supérette pour 2 Chang. Le train était prévu à 14 h 45. Après avoir demandé plusieurs fois, il m'a dit que le train était toujours OK mais pour 15 h 10. Quelqu'un est venu nous voir, a regardé nos billets et nos a expliquer pour la voiture 11 (la 2ième classe), il fallait rester où nous étions. Puis, un moment plus tard, il nous a dit d'aller vers le bout du quai à droite. Nous sommes restés là où nous étions. On s'est dit qu'on monterait dedans et puis on trouverais notre place ensuite. Le train est arrivé à 15 h 30. Il était très long. Nous l'avons remonté sur quelques wagons (tous des 3ième) et puis ne sachant pas combien de temps, il allait resté là, nous somme monté. Et là, le chaos !! Un enchevêtrement de gens assis ou debout dans tous les sens, des enfants allongés par terre sur des paillasses, des paquets posés ça et là au milieu des allées. Il y avait des gens assis sur l'accordéon entre les wagons. Comme nous pensions que les 2ième étaient vers l'avant du train, comme on nous l'avait indiqué, nous voilà partis à remonter le train en portant nos bagages au milieu de ce beau bordel et de tous les gens qui nous regardaient. Nous n'avons rencontré aucun européen. Après plusieurs wagons, nous traversons un wagon rempli de militaire. Et au suivant, un wagon genre wagon de marchandises où en guise de porte latérale, il y avait une corde !! Et là, nous étions visiblement arrivés en tête du train, je vois un monsieur en uniforme. Il comprend à demi ce que nous cherchions et nos dit que c'est à l'autre bout, qu'il faut donc soit remonter le train en traversant les wagons, soit attendre la prochaine gare, descendre et remonter le train par le quai. Aucune de ces solutions n'étant raisonnablement possible, nous sommes retournés dans le wagon des militaire et nous avons trouvé un siège.

Un petit tour de train
Un petit tour de train
Un petit tour de train
Un petit tour de train

Nous avons gardé nos bagages par terre avec nous car les casiers en haut étaient remplis avec leurs sacs polochons bleus. Il y avait dessus une ancre, nous en avons déduit que c'était de marins. Et le voyage s'est poursuivit cahin-caha. A chaque arrêt, des vendeurs ambulants montaient pour proposer nourriture et boissons fraîches. Les arrêtes étaient parfois longs car il fallait charger des marchandises. Nous ne bougions pas trop car notre banquette était cassée et si l'un de nous se levait, l'autre basculait. Un moment, nous sommes tombés par terre, la banquette avait due se déplacer et elle est tombée. Gros éclat de rire de nos militaires qui étaient très sympa. Ils nous ont proposé de partager leur nourriture, de nous donner à boire. Je n'ai bien sur pas pris de photo d'eux et je n'ai pas voulu remonter les wagons vu le bordel. Nous avons traverser des paysages de rizières et de bananiers sur de longs kilomètres. Nous devions arriver à 19 h, compte tenu du retard au départ mais nous sommes arrivés à Prechuab Khiri Kan à 20 h, soit 4 h 30 de train pour faire 250 km. J'ai quand même fait quelques photos depuis le quai.

Un petit tour de train
Un petit tour de train
Un petit tour de train

La nuit était tombée mais nous avons trouvé notre chemin. L'avenue tout droit en descente, jusqu'à la mer, le golfe de Thaïlande. Le premier hôtel était complet mais nous en avons trouvé un autre très bien.

Un petit resto de poissons en bord de mer et voilà une bonne journée !!

Publié dans Thaïlande

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article